Histoire des fours à chaux de Saint Pierre la Cour

Essor des fours à chaux au XIXème siècle

Avec 236 chaufourniers travaillant dans les 33 fours à chaux, Saint-Pierre-la-Cour est le deuxième site de la Mayenne en 1847 derrière Louverné. La chaux est utilisé principalement en agriculture pour amender les terres.

0

La famille Guichard construit les 2 premiers fours sur l’usine des Ruettes à Saint Pierre-la-Cour (53).

0

Réalisation de l’embranchement ferroviaire. La mise en exploitation de la carrière de proximité à l’Euche a nécessité la construction d’un réseau de transport basé sur des câbles et l’utilisation de machines à vapeur pour tirer les wagonnets.

0

Expansion du site s’accélère avec la construction de 4 nouveaux fours.

0

L’usine des Ruettes déclare 73 employés et celle des Tilleuls 21 employés.

0

Deux nouveaux fours sont montés, soit 8 au total, d’une hauteur de 14 mètres pour des cuves de 100 mètres cube de contenance. Le charbon et le coke sont utilisés comme combustibles. Devant les fours, se trouvent les bureaux, des logements, des écuries et des hangars à chaux.

De Saint-Pierre-la-Cour à Vaiges

0

La famille Pigeon achète l’usine des Ruettes à M. & Mme Dessier. La capacité de production est alors d’environ 15 000 tonnes par an.

0

Deux fours verticaux à gaz naturel sont montés sur l’usine de Vaiges (53) pour augmenter la capacité de production à 65 000 tonnes et améliorer la qualité de la chaux produite.

Le process de production consiste en la calcination d’un calcaire pur à 1100°C. Le gaz naturel restera le combustible exclusif ; ce qui garantit une absence de résidus ou de produits indésirables dans nos produits finis.

La chaux vive broyée est livrée chez les clients de Vaiges. Les infrastructures de Saint Pierre-la-Cour sont conservées pour le stockage, les mélanges et le conditionnement des autres produits finis (chaux calibrée, chaux calcimagnésienne, carbonate, dolomie, produits mixtes).

0

Chaux Saint Pierre rénove les tambours qui liait la carrière de l’Euche à l’usine de chaux des Ruettes. Les cailloux étaient remontés du fond de la carrière par des wagonnets tirés par les tambours eux-mêmes propulsés par une machine à vapeur. Par un astucieux mécanismes de rails et de contre-poids, les wagonnets descendaient ensuite jusuqu’à l’usine de chaux.

Contact

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations sur nos produits et notre savoir-faire.

Adresse

Usine des Ruettes

53410 Saint Pierre-la-Cour

Ouverture

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Téléphone

Tél. 02 43 26 15 15
Fax. 02 43 26 15 16
facebook chaux saint-pierre